Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 12:43



Je ne suis pas du tout une spécialiste des coiffes, je ne sais pas reconnaître leur région, leur époque , mais je sais reconnaître leurs dentelles.
Inversement, de  nombreuses spécialistes et collectionneuses savent tout des coiffes, mais ne savent pas du tout reconnaître les dentelles qui les ornent.

Je vous propose une petite méthode de reconnaissance des 3 dentelles qu'on retrouve le plus fréquemment sur les coiffes traditionnelles : La dentelle de Lille, celle de Malines et, un peu plus rare, celle de  Valenciennes.

Voici trois exemples de petites dentelles qui pouvaient servir à border les coiffes.



... et oui, je vous l'accorde, ce ne sont pas des merveilles !!!!  Ce sont généralement des petites dentelles très "ordinaires" qu'on retrouve au bord des coiffes.

La dentelle est arrivée dans les costumes traditionnels des campagnes et sur le bord des coiffes très tardivement, grâce à la généralisation de la mécanique (aux environs de 1835) et encore était-elle réservée aux classes les plus aisées.
Ce n'est que dans la seconde moitié du XIXème siècle qu'on en trouvera aussi sur les coiffes plus modestes ... et pour une raison de coût évidente, on trouvera de la mécanique ou des dentelles à la main mais de moindre qualité.
En effet, pour continuer à gagner difficilement leur vie, les dentellières vont faire des mètres et des mètres de petites dentelles étroites , vite faites, et souvent mal faites, que les colporteurs iront vendre dans toute la France.

Alors oui, elles ne sont pas très belles, mais celles que je vous propose aujoud'hui sont au moins faites à la main (on verra un autre jour comment les distinguer de leurs copies mécaniques).

Pour plus facilement les distinguer, il est préférable d'avoir un troisième oeil.
Moi, j'ai toujours mon troisième oeil dans mon sac, que je peux sortir à tout moment dès qu'on me met un bout de dentelle sous le nez.

Mon précieux troisième oeil, c'est ce qu'on appelle un "compte-fils" (*)




Ne vous fiez pas aux motifs: les dentelles se sont toutes copiées les unes les autres. La dentelle de Lille par exemple était une championne du déguisement pour se faire passer pour de la Malines.
Interressez vous surtout au réseau "genre tulle" qui relie les motifs, c'est lui qui fait la différence.
Collons notre troisième oeil sur la dentelle.
Attention à bien la regarder dans le sens dans lequel elle est travaillée : prenez la bande à la verticale, le pied de la dentelle à gauche.



1ère chose : les motifs sont-ils cernès d'un fil nettement plus gros (dit "cordon" ou "cordonnet") comme sur la photo  ci contre ?

Si oui, alors vous pouvez éliminer la Valenciennes, il s'agit de Lille ou de Malines


2ème chose : comment est fait le réseau ?

Les fond de la Malines et de la Lille sont formés de petits hexagones.

Si tous les côtés de ces petits hesagones sont constitués de  deux fils tordus plusieurs fois (généralement 3 torsions), comme sur la photo ci contre, alors il s'agit de dentelle de Lille.













Si en haut et en bas, vous voyez que les côtés sont aussi faits de deux fils tordus,
mais que les deux côtés latéraux sont formés de tresses (de 4 fils) alors il s'agit d'un fond de Malines.






















Quand à la Valenciennes, nous voyons sur la photo ci contre qu'il n'y a pas de gos cordon autour des motifs, et elle se reconnait aussi par son fond entièrement constitué de tresses de 4 fils.



(voir aussi le troglodyte mignon qui est en Valenciennes :Un Troglodyte Mignon pour fêter le Printemps )

















(La coiffe en tête de cet article est bordée d'une petite dentelle de Lille, les 3 photos suivantes sont dans l'ordre :  une Lille,  une Malines et  une Valenciennes)

Bien sûr, la dentelle, c'est comme la grammaire française, c'est plein d'exceptions, de cas particuliers, de formes rares. Mais avec ce bref petit test, vous avez de grandes chances d'avoir juste dans la très grande majorité des cas.

Autre petit chose à ne pas oublier : le nom d'une dentelle ne fait pas référence à la ville dans laquelle elle a été faite. A Lille, on a fait de la dentelle de Lille, mais aussi de la dentelle de Malines et de la Valenciennes ... et au Puy aussi on a fait de la Valenciennes !

LIENS : Pour plus de détails sur la Valenciennes, c'est   ici  , et pour la Malines, c'est   là  .


(*) Vous pouvez trouver des compte fils chez les marchands de matériel de dentelle, mais aussi chez certains opticiens tout simplement
un autre outil pratique dont je ne connais pas le nom exact :  ce sont des sortes de lampes torches grossissantes utilisées par les philatélistes. Elles ont l'avantage d'éclairer en même temps, par contre elles sont beaucoup plus encombrantes et lourdes, ... et puis comme toujours les piles ont tendance à vous lâcher au plus mauvais moment !
Partager cet article
Repost0
Published by Meriem - dans Identification

Présentation

  • : Dentelle et Papillon
  • : Blog consacré à la dentelle : créations en dentelle aux fuseaux, techniques, histoire, identification des dentelles.
  • Contact

Peut-être aimerez vous aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Traducteur - Translator

 

Archives

Les balades du Papillon

 

paps_p300.jpg

 

Les broderies du Papillon

 

sont   ICI


l'annuaire des piquées du fil
l'annuaire des piqué...

Pour parler dentelle je vais là :
Forum dentelle aux fuseaux
 
et pour papoter broderie, je vais ici ,

bonne humeur garantie

Forum Pour l'Amour du Fil 

Merci pour vos visites

Il y a    personne(s) sur ce blog

   

Nbr total de visites :   

hobbies