Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 08:00



Je ne sais pas si l'accessoire de mode le plus adapté à la dentelle n'aura pas été  les engageantes, ces volants de dentelles ou de fines broderies blanches , parfois ornés de rubans, qui prolongèrent les manches mi longues des robes pendant un peu plus d'un siècle, de 1670 environ, sous Louis XIV, jusqu'à la fin du XVIIIème siècle, jusqu'à la révolution.

Voyez sur cette photo combien ces engageantes sont faites pour mettre magnifiquement en valeur la dentelle, mais aussi ... et surtout....  la grace et la féminité de cette main.







Les engageantes apparaissent sur les robes somptueuses du règne de Louis XIV, ces robes surchargées de noeuds, de rubans, de broderies d'or, d'incrustations de dentelles.

Les manches de la robe s'arrêtaient légèrement au dessous du coude et étaient bordées de deux, trois ou parfois même quatre  couches de dentelles.

Ces flots de dentelles, ces rangs de linon mousseux accompagnaient à merveille les gestes élégants et gracieux de ces bras à la peau si blanche, comme le voulait la mode à l'époque.






Par contre ... l'hiver ...comme le montre ce dessin de Nicolas Bonnard, le manchon n'était pas superflu !










Les portraitistes du XVIIIème siècle nous permettent enore  aujourd'hui d'admirer les engageantes les plus spectaculaires, notamment celles de Mme de Pompadour ci dessus.

A ce moment là, les robes se sont allégées (bien que toujours très richement ornées malgré tout). On porte la robe dite "à la française" avec ses manches à double ou parfois triple pagode : 2 ou 3 volants du même tissu que la robe sont fixés à la manche par une large bande froncée.

Comme les engageantes dont ils sont l'écrin, ces volants sont étroits à la saignée du bras et beaucoup plus longs à l'arrière.
C'est ce type de manche que l'on voit sur le détail du portrait de Mme de Pompadour , ainsi que sur la photo en tout début de l'article, photo en noir et blanc d'une robe présentée lors d'une exposition du Musée de la Mode et du Costume de la ville de Paris, avec des engageantes en Valenciennes.




Par la suite, même si les larges robes à la française seront toujours portées à la cour jusqu'à la révolution pratiquement, les engageantes vont nettement se simplifier et même disparaître progressivement avec l'arrivée des "polonaises" et des "robes  à l'anglaises", comme le montre la photo ci contre ou le simple petit volant de dentelle ne rappelle que de très loin les spectaculaires engageantes passées.








Les engageantes étaient  constituées de plusieurs  volants superposés ,volants de dentelle ou volants de broderie blanche sur du linon léger, de la mousseline.

Comme l'explique Anne Kraatz dans son ouvrage "Dentelles", il était rare de voir des dentelles fabriquées spécialement pour les engageantes.
En effet, ces dentelles devaient alors  être étroites aux extrémités et très  larges au milieu .
Des engageantes faites "en forme" coûtaient donc extrêmement cher.
Comme de plus, une grande partie des volants étaient cachée par les volant supérieurs, les engageantes étaient très souvent fabriquées à l'économie :  en cousant une dentelle droite au bord  d'un large  tulle simple sans motif (le marli).
Seule la bande de dentelle était donc visible, le marli étant caché par les volants  supérieurs.



Qu'ils soient entièrement en dentelle, en dentelle et marli, en broderie, ou en simple mousseline légère, ces volants étaient froncés et fixés sur une bande de tissu, bande qui était ensuite cousue au bord des manches de la robe, à grands points, afin de pouvoir être facilement décousus et lavés.



La photo de droite vous montre un exemple d'engageante en broderie de Dresde.
 Ce type de broderie blanche a beaucoup concurrencé la dentelle au XVIIIème siècle, pour les engageantes, mais aussi pour les fichus et les tabliers (qui étaient à cette époque un accessoire de mode très richement travaillé et pas du tout utilitaire !).








Si vous voulez voir ces dames "en entier ":
Vous pouvez voir le portrait de Mme de Pompadour par Maurice Quentin de la Tour ici.
Pour voir d'autres tenues et d'autres engageantes de la même dame, vous pouvez aussi cliquer ici et ou encore  où vous remarquerez aussi la largeur de la dentelle en bas de la robe.
Marie Antoinette par Vigée le Brun est ici.
Et pour le plaisir de voir d'autres belles dames aux belles engageantes : ici Marie Leczibnska par Jean Marc Nattier, ici Dorothy Quincy par J Singleton Copley, et  Davig Garrick et sa femme par William Hogart





Et si nous nous remettions à porter des engageantes ?

Pas en dentelle ou en broderie blanche, non.

Mais pourquoi pas  des chemisiers  ou même des  t shirt aux manches mi longues, avec des engageantes en tissus de fantaisie,  de matières et de couleurs différentes, ornés de broderies, breloques, boutons.....
Il y a quelques créatrices dont je visite souvent les blogues ... et qui j'en suis sûre, feraient ça très bien ....





Une partie de la bibliographie utilisée pour cet article :
Le costume Français - Jacques Ruppert
Dentelle - Anne Kraatz
Histoire de la mode et du costume - James Laver
Catalogue de l'exposition Mode en dentelle - Musée de la mode et du costume de la Ville de Paris.1983
Embroidered with white by Heather Toomer

Partager cet article

Repost 0
Published by Meriem - dans Mode et costume
commenter cet article

commentaires

Lynette 13/06/2011 06:26



Superbe ton article ainsiq que les liens pour les photos !!! je continue ma visite car j'ai été absente un petit môment de la bloggo et je rattrappe mon retard en lisant tes articles qui me
comblent moi et mes costumes mignatures. Bisous et bon Lundi pour toi. Lynette



Meriem 13/06/2011 09:48



merci pour cette longue visite ..... si matinale !!!


à 6h26 en ce matin de lundi de pentceote .... je dormais comme une bienheureuse



Bernadette 23/06/2009 14:05

Encore un article très intéressant.J' ai la nostalgie de ces costumes. Ces engageantes, terminaient les manches en beauté. Superbes accessoires ces froufrous de dentelle. Dommage que tout ça ne soit pas adapté à notre vie moderne.Bernadette

Nannick 19/06/2009 22:50

Quel dommage de mettre vos si belles dentelles dans des boîtes! Il est pourtant si amusant de chercher à les mettre en valeur d'une manière ou d'une autre! Nous en utilisons pour faire nos coiffes, cols, guimpes et manchettes (justement!), le tout assorti, c'est magnifique!! Je n'ai pas voulu dire que nos manchettes étaient vulgaires, mais seulement qu'elles étaient plus simples que les belles engageantes, qui ont plusieurs volants de dentelles et étaient portées par la noblesse , alors que nos non moins magnifiques costumes bretons étaient aussi portés par les gens du peuple!C'était de l'humour!!!  Merci pour la recherche.Bonne soiréeNannick

Francoise58 19/06/2009 09:45

j'adore ces costumes anciens,mais je ne me vois pas me promener avec des engageantes, par contre la dentelle au bas des manches, d'une jupe ou en haut d'un caraco ce serait superbe, je me souviens quand j'étais jeune on portait des panty, et il y avait plusieurs rangées de dentelles en bas, c'était très joli. Bisous

Meriem 19/06/2009 18:40


Dieu sait que j'aime la dentelle ... mais j'aime la faire, la collectionner .... pas la porter !
Je ne me vois pas du tout avec de la dentellesur moi , et même chez moi, aux murs ou sur les meubles,  il n'y en n'a pas.
Tout ce que je fais va .... dans une boîte.
Une fois terminée, 1 ou 2 expos ... et direction la boîte.

Les boites que j'ouvre avec amour et bonheur, ce sont les boîtes dans lesquelles je range mes dentelles anciennes (enfin .... petits bouts de dentelles anciennes ...)
Et là, je suis au paradis !


Agnès 18/06/2009 15:01

quel article magnifique tu as fait là Meriem,passionant...es tu bien sûre de ne pas avoir eu d'ancêtres ....tu as pourtant dans ta généalogie qq'un qui a vécu dans un château.....mais...

Meriem 19/06/2009 18:35


ah bon ?  .... je me disais bien aussi que ce gpût des engageantes devait bien me venir de quelque part, hi hi


Présentation

  • : Dentelle et Papillon
  • Dentelle et Papillon
  • : Blog consacré à la dentelle : créations en dentelle aux fuseaux, techniques, histoire, identification des dentelles.
  • Contact

Peut-être aimerez vous aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Traducteur - Translator

 

Archives

Les balades du Papillon

 

paps_p300.jpg

 

Les broderies du Papillon

 

sont   ICI


l'annuaire des piquées du fil
l'annuaire des piqué...

Pour parler dentelle je vais là :
Forum dentelle aux fuseaux
 
et pour papoter broderie, je vais ici ,

bonne humeur garantie

Forum Pour l'Amour du Fil 

Merci pour vos visites

Il y a    personne(s) sur ce blog

   

Nbr total de visites :   

hobbies