Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2009 6 22 /08 /août /2009 18:18






Voici un petit moment que je tourne et vire pour savoir comment aborder le sujet de la reconnaissance des dentelles main, mécaniques, chimiques, fuseaux, aiguille, mais aussi crochet ou autres.

Je vous propose donc aujourd'hui d'entamer une nouvelle série d'articles
pour apprendre à regarder les dentelles.


J'ai commencé par  faire des fiches d'identification des différentes dentelles, et je continuerai à en faire, car c'est  très complémentaire :
la dentelle que vous avez sous les yeux, il est  bon de savoir si elle est mécanique ou main, mais il est aussi très important de savoir si c'est une Valenciennes ou une Malines car les critères et les indices peuvent être différents selon les dentelles.



D'abord, on va éliminer quelques méthodes d'identification complètements fausses :

Ce n'est pas parce que la dentelle vous vient de votre grand mère
que c'est une dentelle main !
Vous qui lisez ce blog, quel que soit votre âge, sachez que votre grand mère et même votre arrière grand mère (et plus) ont eu des dentelles mécaniques.



Ensuite, ce n'est pas parce que c'est écrit "fait main"  que c'est vrai, même si cette affirmation vous est donnée par un "professionnel"
D'abord parce que même les meilleurs peuvent se tromper, mais surtout c'est souvent ceux qui en savent le moins qui sont le plus sûrs d'eux.
Je remercie les marchands de dentelle qui ont l'honnêteté de mettre des points d'interrogations sur leurs étiquettes, de commencer leurs annonces par "sans doute", "il me semble", etc... c'est tout à leur honneur.



Enfin n'oubliez pas que ce n'est pas parce que vous achetez une dentelle à Quimper que c'est du crochet d'Irlande, et à Arras on ne trouve pas que de la dentelle de Lille ou de Valenciennes.
Dans le passé, les colporteurs avaient de très bonnes jambes .... et aujourd'hui, les marchands ont de très bonnes voitures !



Reconnaître une dentelle, c'est :

-  accumuler les indices

-  et s'exercer


Alors plutôt que de faire un  loooongs exposé généraliste  (ce dont je suis pourtant friande ), j'ai décidé de procéder par petites touches, et de vous donner les indices un peu en désordre, au gré des articles, tant pis.

Je vais essayer de m'adresser aussi bien aux dentellières qu'aux non dentellières et de ne pas trop employer de termes techniques (mais oups .... des fois, ça m'échappe, dites le mois quand c'est le cas  ) .


Alors, on commence ?



Parmi les  différents éléments qui constituent la dentelle et qui vont nous donner des indices , nous trouvons



Les motifs qui sont travaillés :

-  en Toilé (ou Mat), indiqué par la flèche bleue : C'est vraiment le principe du tissage : des fils de chaîne et de trame qui s'entrecroisent

- et/ou en Grille, indiquée par la flèche verte





Nous avons ensuite le réseau qui relie les différents motifs entre eux (flèche jaune)


les points de fantaisie, les décorations en quelque sorte (flèche rose)

et enfin les lisières en haut et en bas (flèche noire)








Notre premier indice aujourd'hui sera

l'observation du toilé

et pour exemple nous allons prendre une dentelle que vous devez connaître maintenant : la Valenciennes.

En haut de l'article, vous avez deux petites dentelles de Valenciennes, pas très belles, un peu raides pour des Valenciennes, mais elles ont l'avantage de proposer à peu près la même fleur.

La première , sur fond bleu, est mécanique, la deuxième sur fond orange est faite à la main.


Regardez le toilé de la dentelle à la main.

D'abord, cela ressemble vraiment à du tissu, tissu très fin et plus ou moins lâche selon les endroits , tissu irrégulier, mais c'est vraiment un aspect de tissage "normal'.

Ce qui est important dans la Valenciennes, c'est le mouvement de ce toilé : à la main, on peut lui donner un mouvement, une grâce, faire en sorte que les fils épousent le motif.

Souvenez vous d'ailleurs que dans la Valenciennes, il y a une paire de contour qui fait le tour de chaque motif, de chaque pétale même. 

Souvenez vous encore que pour les Valenciennes tardives (les plus courantes, comme toutes celles que je vous montre ici), la dentellière rajoute des fils en début de motif, et les enlève à la fin : on voit donc des petites bottes de fils bien visibles sur la photo au bout des deux pétales à droite)






Regardez maintenant le tissage mécanique.

Tout d'abord, ça fait un tissu un peu bizarre, j'ai l'habitude de dire que ça fait un tissage "côtelé",

Il est  souvent plus épais, plus raide (mais sur l'ordi, c'est pas évident ....)

Et surtout, les fils de trame et de chaine sont toujours bien droits , ils n'épousent jamais le motif.
C'est raide, aucun mouvement.

Vous n'avez pas bien sûr la paire de contour qui épouse la forme du pétale, vous n'avez pas non plus les bottes des fils rajoutés puis enlevés.




Vous aurez aussi cet aspect de mat côtelé et raide sur les imitations mécaniques du Flandre, du Paris, de la Malines par exemple.


Prenez l'habitude de regarder les détails des motifs qui se répètent : s'ils sont tous strictement identiques, avec éventuellement toujours les mêmes défauts aux même endroits, ça peut être le signe d'un travail mécanique .... ou bien d'une dentellière parfaite !

Souvenez vous qu'elles faisaient la même dentelle, le même motif,  pendant plusieurs mois, et même plutôt plusieurs années : c'est donc normal que le travail soir régulier, les erreurs rares,  sans pour cela que ce soit mécanique.





Cependant, voyez ces deux fleurs d'une même dentelle, on voit bien plusieurs petites différences ou irrégularités dans la façon de les travailler. Vous n'aurez pas ça sur de la mécanique.












Je vous ai dit qu'il fallait connaître les indices,

et s'exercer.

Pour vous exercer, je vous propose de cliquer sur le petit "bonhomme perplexe" pour voir un diaporama  (et dites merci à la dame, parce qu'elle en bave depuis 2 jours pour mettre au point ce bon sang de  ... grrrrr ..... de diaporama     )

Je vous conseille de regarder les photos à votre rythme, de vous faire votre idée, et ce n'est qu'ensuite que vous lirez les légendes des photos qui vous donneront quelques explications.








Pour vous exercer, vous avez aussi les brocantes, les sites de vente sur internet .... pas besoin d'acheter pour s'exercer .... et puis si un jour vous achetez, au moins ce sera en toute connaissance de cause (il m'arrive de m'acheter de la mécanique quand elle et belle !)

Personnellement, depuis toujours, quand je feuillette un livre ou revue de dentelle, j'essaye toujours de me faire ma propre opinion sur les dentelles photographiées : Valenciennes, Malines, Cluny, Alençon, main, chimique ?  et ce n'est qu'après que je regarde la légende.
Au début .... c'est très décourageant .... mais quand on commence à tomber juste de plus en plus souvent, yesssss quelle auto satisfaction





Si ce sujet vous intéresse et que vous voulez apprendre à reconnaître une dentelle main d'une mécanique (mais aussi une dentelle aux fuseaux, à l'aiguille, au crochet ....) , il vous faut un compte fil.
Même si, avec l'habitude, vous verrez que vous en aurez moins souvent besoin.



Ça se trouve chez les opticiens je pense, mais les marchands de matériel pour dentellières en ont aussi (De Liever par exemple).
 Ca doit valoir entre 5 et 10€ me semble-t-il.
Le mien a un grossissement x8, c'est très bien.



Partager cet article

Repost 0
Published by Meriem - dans Identification
commenter cet article

commentaires

Yvette 01/09/2009 18:10

J'ai trouvé ce blog vraiment formidable. Merci pour tous ces renseignements. BRAVO !

Meriem 01/09/2009 18:49


Merci beaucoup Yvette.
Faites vous de la dentelle aussi ?
A bientôt j'espère


Francoise58 27/08/2009 10:14

même aves les indications j'ai du mal à faire la différence parfois, il faudrait que j'en vois des vrais je me rendrais peut être plus compte que sur les photos (bien qu'elles soient très réussies Bisous

Meriem 27/08/2009 13:07


T'inquiète ... fais moi confiance, tu verras que ça viendra tout doucement à force d'en voir.


veronique 24/08/2009 19:54

encore une fois merci de ce topo je suis en admiration pour ne pas dire jalouse de ton savoir et surtout du temps que tu passe à le communique à tous avec simplicité, convivialité, de façon ludique tout en étant précise, pédagogue, minutieuse, concise et malgrés tout rigoureuse bon j'arrête les adjectifs.merrci merci escuses moi je t'ai tutoyé comme une amie de longue date mais j'attent tes nouveaux articles avec impatience comme un coup de fil de ma super copinebiz et amitiés dentelières

Meriem 24/08/2009 20:01


ouf ....     c'est super touchant ......
Je ne suis pas sûre que tous les éloges soient mérités, mais le "tu" et l'amitié sont acceptés sans réserve aucune, au contraire.
Ce blog demande beaucoup de travail, c'est vrai  .... mais Dieu qu'un petit message comme ça est un bel encouragement !



Lutine 24/08/2009 19:40

non pas du tout !!J'adore c'est tres interessant !

Lutine 24/08/2009 17:07

Merci pour cette lecon !!

Meriem 24/08/2009 18:39


tu m'inquiètes quand tu dis "leçon" .... ça fait trop professoral, hein ? 


Présentation

  • : Dentelle et Papillon
  • Dentelle et Papillon
  • : Blog consacré à la dentelle : créations en dentelle aux fuseaux, techniques, histoire, identification des dentelles.
  • Contact

Peut-être aimerez vous aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Traducteur - Translator

 

Archives

Les balades du Papillon

 

paps_p300.jpg

 

Les broderies du Papillon

 

sont   ICI


l'annuaire des piquées du fil
l'annuaire des piqué...

Pour parler dentelle je vais là :
Forum dentelle aux fuseaux
 
et pour papoter broderie, je vais ici ,

bonne humeur garantie

Forum Pour l'Amour du Fil 

Merci pour vos visites

Il y a    personne(s) sur ce blog

   

Nbr total de visites :   

hobbies