Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 12:00

font2 p300

Des souris sur des palissades ?


De quoi vais-je bien pouvoir parler avec un titre pareil ?

et bien ....  de coiffure, et plus exactement,

de coiffure  à la Fontanges


Imaginez la charmante scène que je vais vous conter :

lors d'une partie de chasse, Marie Angélique, duchesse de Fontanges, la ravissante favorite de Louis XIV, se trouve soudain décoiffée par un malencontreux coup de vent ... 
ou une branche d'arbre ... on ne sait plus très bien ....
...  et puis on s'en fiche, là n'est pas le sujet.  

Bref, pour ne pas être gênée, elle prend alors un ruban
(certains disent même qu'il s'agissait en fait d'une  jarretière )  
pour nouer ses cheveux en haut de sa tête.

Le roi trouve cette coiffure improvisée si charmante qu'il lui demanda de la garder
 et du coup ... toutes les dames de la cour vont se coiffer de la sorte.



font5 p300C'est ainsi que naquit vers 1675 la coiffure à la Fontanges, mode qui dura plus d'une vingtaine d'années.

Alors non, n'imaginez pas que toutes les dames se promenaient avec une jarretière sur la tête


J'imagine que la coiffure improvisée et naturelle d'origine devait un peu ressembler au portrait que j'ai mis en début d'article (même s'il est beaucoup plus tardif)

Mais tout le monde chercha à rivaliser, c'était à qui mettrait le plus de rubans, de dentelles ou de bijoux dans ses cheveux, cheveux que l'on se mit à coiffer de plus en plus en hauteur.


La coiffure à la Fontanges consiste donc à dresser sur la tête une véritable pyramide de boucles et de tortillons

on rivalisait d'inventions, et chaque façon de mettre une mèche de cheveux avait un nom :
Les choux pour les cheveux noués en chignon,
la passagère , touffe bouclée près des tempes, devenait une favorite si elle pendait sur la joue.
Une cruche était une petite boucle sur le front, la même petite boucle plus près des oreilles devenait une confidente, ou un crève coeur si elle était plaquée sur la nuque ,
ou encore un berger si, tournée vers le haut, elle formait une houppette.

Les rubans, les épingles et autres colifichets que l'on mélangeait avec les boucles avaient aussi leurs noms :
souris (voilà la souris du titre ), duchesse, firmaments, guêpes, papillons,  etc



font3 p200
Bien sûr, il va sans dire que les cheveux de ces dames n'y suffisaient pas, et que nombre de ces mèches étaient des postiches.

Les coiffures devenant de plus en plus hautes, et les rubans et autres dentelles de plus en plus nombreux, il fallut consolider ces édifices avec des armatures de laiton.

Pour simplifier, on peut dire qu'il y aura, alternativement,
deux types de coiffures à la Fontanges

Une en cheveux

et l'autre ...  en fil de fer


La coiffure à la Fontanges
devint progressivement une sorte de

bonnet à la Fontanges :

une véritable palissade dressée sur la tête et constituée de plusieurs étages de dentelle (sans doute beaucoup de Point de France à l'aiguille)

La hauteur devint telle que les dames durent se courber pour passer les portes.



eng04_p200.jpg
Cet édifice savant de fer et de dentelle se composait de plusieurs éléments qui portèrent eux aussi des noms délicieux :
la palissade (et voilà la palissade ), le monte-là-haut, la commode, la culbute, etc....

On y fixait aussi parfois une ou deux  longues bandes de dentelles dites les cornettes  
(ou la jardinière s'il n'y en avait qu'une),
ces deux bandes de dentelles pouvaient flotter dans le dos, ou bien elles étaient ramenées sur le devant, dans le cou, telle une mèche de cheveux .... en dentelle.


Il va sans dire que ces coiffures devenaient vraiment risibles au fur et à mesure qu'elle prenaient de la hauteur, et de nombreux contemporains s'en agacèrent et s'en moquèrent, on fit même des pièces de théâtre qui les tournaient en ridicule.

Même Louis XIV n'aimait plus, et il tenta maintes fois d'interdire le port de ces coiffures surdimensionnées.



Alors, sous la pression, ces dames revenaient pour un moment à des coiffures plus basses, à l'idée des cheveux noués par un simple ruban,

mais très vite ...
hop .... hop .... hop ....
la Fontange remontait encore un petit peu plus haut sur la tête.



Et oui, même le grand Louis XIV ne faisait pas ce qu'il voulait en son royaume !

Et qui réussit là ou le roi soleil échoua ?

Une anglaise !

Oui, une anglaise qui se pointa un jour de 1714 à la cour avec une coiffure plate qui fit fureur et mit à terre d'un seul coup toutes les Fontanges de France


Le roi fut vexé parait-il, qu'une "guenille d'Angleterre, avec une petite coiffe basse" ait réussi là où il avait échoué. 


font1 p200



Évidemment bien sûr ....  je n'ai rien inventé et rien découvert, j'ai butiné mes infos entre autre dans les ouvrages suivants :

Histoire de la mode et du costume - James Laver
Histoire du costume en France - de Monsieur Quicherat, si précis (c'est chez lui que j'ai trouvé tous les petits noms des mèches de cheveux) et au langage si délicieux.
Le costume français - ouvrage collectif chez Flammarion




Les différentes coiffures vous ont été présentées par :

La duchesse de Beaufort, 1714. par Nicolas de Largillière. Paris, musée Cognac-Jay
Une inconnue, dont le portrait a été fait par Nicolas de Largillière vers 1710
2 dames Par Nicolas Bonnart
et enfin la petite Marie Thérèse Sturat, Par Nicolas de Largillière encore. National portrait Gallery de Londres

et pour les impatientes de l'aponçage .... le prochain article, promis, on s'y remet  

Partager cet article

Repost 0
Published by Meriem - dans Mode et costume
commenter cet article

commentaires

Josette 07/03/2010 19:23


Bravo
Je démarre la dentelle et suis en admiration devan ttant de travail
Amitiés


Meriem 08/03/2010 12:53


attention Josette : il faut bien réfléchir avant de se lancer dans la dentelle .....

oui oui, parce qu'une fois qu'on est prise au piège, plus moyen de se libérer, on est prisonnière à vie de ses fuseaux, ils mangent tout notre temps

mais bon, c'est un piège bien agréable et qui permet de voir et faire tant de jolies choses


bea05 06/03/2010 20:01


j'apprends beaucoup de choses en lisant tes articles, merci beaucoup.
Bises
Béa


Meriem 08/03/2010 12:25


et est-ce que ça te donne des nouvelles idées de coiffure ?


manuella 04/03/2010 17:51


C'est toujours super interresant de te lire.
On apprend des tas de choses pas facile à replacer dans une conversation mais pour sa culture perso c'est génial!!
merci merci!!


Meriem 04/03/2010 18:48



oui ....  effectivement .... amener la conversation sur les coiffures à la Fontanges, c'est pas facile facile  

ou alors si, j'ai une idée ....

tu arrives avec une pyramide de bouclettes et de dentelles sur la tête, et là c'est sûr, tout le monde ne parlera que de ça 



anne 03/03/2010 10:42


Merci beaucoup pour toutes ces infos. J'ai surtout envie d'envoyer un spécial merci à PAPILLON pour sa ballade et son diner.


Meriem 03/03/2010 21:56


  j'avoue que moi aussi j'ai beaucoup aimé le copain de Papillon.

Et puis ça fait plaisir, il a fait honneur à la cuisine, quand je pense à tout le mal que Papillon s'était donné pour cuisinner ces croquettes !       


Ginette 02/03/2010 21:00


Bravo cet article est vraiement facinant et me rappele que quand j'était petite ma mère me fesait des petites boucles sur la joue et appelait ça des acroches coeur HiHi. merci beaucoup pour tous
tes article qui parfois nous rappele de merveilleux souvenirs et nous apprend tant de choses nouvelles bisou et caresse a papillon


Meriem 03/03/2010 21:54


c'est tout mignon aussi comme nom : accroche coeur , j'aime beaucoup  


Présentation

  • : Dentelle et Papillon
  • Dentelle et Papillon
  • : Blog consacré à la dentelle : créations en dentelle aux fuseaux, techniques, histoire, identification des dentelles.
  • Contact

Peut-être aimerez vous aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Traducteur - Translator

 

Archives

Les balades du Papillon

 

paps_p300.jpg

 

Les broderies du Papillon

 

sont   ICI


l'annuaire des piquées du fil
l'annuaire des piqué...

Pour parler dentelle je vais là :
Forum dentelle aux fuseaux
 
et pour papoter broderie, je vais ici ,

bonne humeur garantie

Forum Pour l'Amour du Fil 

Merci pour vos visites

Il y a    personne(s) sur ce blog

   

Nbr total de visites :   

hobbies