Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 08:00

 




Il me semble que vous aviez bien apprécié le petit jeu des fuseaux,
 
alors pour clore cette série des jeux de l'été, je vous propose une nouvelle série .



il s'agit de reconnaître :

le fuseau français
le fuseau espagnol
le fuseau russe
le fuseau danois
le fuseau belge




Et voilà, seulement 5 fuseaux cette fois ci,
.... pour une rentrée en douceur


A vous de jouer










 

REPONSE







n°1 = le fuseau danois.  Typique avec une boule ornée de petites perles corail multicolores

n° 2 = Fuseau Belge,   pour la Rosaline (une "cousine" de la Duchesse  )
Bizarrement, plusieurs d'entre vous utilisant ce type de fuseau pour la Duchesse on pensé qu'il s'agissait du fuseau français. Mais non : la Duchesse est une dentelle 100% belge !

n° 3 = le fuseau espagnol

n°4 = le fuseau français, des Vosges. Vous remarquerez que contrairement à ceux du Puy ou de Bayeux par exemple, il a une tête simple (comme les fuseaux belges) c'est à dire qu'on fait le noeud sur le fil et non sur la tête.

n° 5 = le fuseau russe. Un peu la même forme que le fuseau espagnol  : normal, les deux sont faits pour être attrapés par dessous, la dentelle étant travaillée sur des rouleaux.


Bravo à toutes celles qui ont trouvé bien sûr

mais surtout un grand bravo à toutes celles qui ont cherché  !  

Repost 0
10 août 2009 1 10 /08 /août /2009 11:47



A l'évidence, ce n'est pas pendant les vacances que je suis le plus efficace pour écrire de nouveaux articles !

Alors pour vous faire patienter, je vous propose d'abord une photo d'une dentelle parue dans La mode Illustrée d'octobre 1901.

Vous vous souvenez peut être que j'avais fait un petit article sur les
dentelles avec lacet médaillon.

J'y parlais de dentelle avec lacet médaillon au crochet
 à l'aiguille 
 ou appliqué sur tulle,

mais c'est la première fois que j'e vois
une dentelle avec lacet médaillon aux fuseaux
... et je la trouve très jolie !

Dans les explications données, ils précisent que le lacet ne doit pas être roulé sur un fuseau mais sur un petit bout de carton.

Je me suis amusée aussi à regarder les termes employés à l'époque :
la passée tordue (CTCT) est appelée "double réseau"
la passée (CTC) est appelée "réseau-toile"
Ils ne parlent pas de cordes mais de "tresses"  et emploient le terme de picot
enfin les voyageurs sont appelés la "paire soutien"






Et puis je  vous propose le petit jeu n° 2 de l'été.

il s'agit de reconnaître des fuseaux :

le fuseau français
le fuseau maltais
le fuseau suisse
le fuseau anglais
le fuseau belge
le fuseau allemand
le fuseau italien

(les plus expertes pourront peut être aussi préciser parfois la région ou le type de dentelle ?   )





Voilà, et puis cet après midi, j'essaye de préparer quand même un "vrai" article !


Et à celles à qui j'ai promis de faire le carton pour chemin de table, je n'ai pas oublié ...
je suis lente  .... mais j'y pense ...  




Vous voulez la réponse ?









n°1 - fuseau anglais
Fin fuseaux anglais pour la dentelle de Honiton (fine dentelle à fils coupés, une "cousine" de la dentelle Duchesse).

n°2 - fuseau français
Gros fuseaux du Puy , la forme est appelée "Olive", et celui que je vous ai photographié est en bois ...  d'olivier (fabrication M. Buffet). C'est un fuseau bien adapté pour les dentelles en gros fil (style CLuny) et ne nécessitant pas trop de fuseaux.

n°3 - fuseau italien
Cantu. Ce sont des fuseaux qu'on attrape par dessous puisqu'on travaille sur des métiers en forme de rouleau. Ils ont une forme idéale, ronds doux et et lisses au toucher,  un vrai bonheur !

n°4 - fuseau belge
C'est le fuseau que vous verrez chez les vieilles dentellières brugeoises. Ils ont une forme et un poids parfaits pour les dentelles traditionnelles à fils continus genre Flandre ou Paris par exemple. Mais hélas, impossible de trouver un fabricant qui fasse exactement cette forme et ce gabarit. Ils font des fuseaux peut être plus élégants .... mais tellement moins bien adaptés !

n°5 - fuseau suisse
Un fuseaux de Gruyère .... j'ai bien dit de Gruyère bien sûr, pas en gruyère ... non mais !
Et d'ailleurs pas que de Gruyère, c'est la forme que l'on trouve aussi dans à Bern ou  Neuchatel.

n°6 - fuseau allemand
C'est le type de fuseau qu'on trouve le plus en Allemagne, avec le tube qui protège le fil . Mais celui que j'ai photographié est un fuseau de fantaisie avec les deux parties dans des bois différents, ce qui n'était pas le cas traditionnellement.

n°7 - fuseau maltais.
Comme les fuseaux italiens et les fuseaux allemands, ils sont utilisés avec des métiers en forme de rouleau, sauf que le rouleau maltais est très étroit et tenu verticalement (voir article sur la dentelle de Malte) alors que le rouleau italien ou allemand est horizontal.

Repost 0
16 juillet 2009 4 16 /07 /juillet /2009 08:00


"  Il est très utile pour les jeunes filles de savoir repasser leur linge fin, et nous avons pensé qu'en leur fournissant le moyen d'enjoliver tous les ustensiles qui leur serviront pour ce travail, elles prendraient, suivant toute probabilité, avec l'habitude de l'ordre, un certain plaisir à accomplir cette besogne "

... ...   C'est en tout cas ce que l'on peut lire dans La Mode Illustrée du 18 mars 1877.



Je vous propose donc de découvrir ces ustensiles, dont certains sont très mystérieux pour moi, j'ai donc mené ma petite enquête.


On va commencer par les faciles :

La poignée du fer à repasser.

Que vous pouvez admirer sur la gravure en début d'article. Elle est faite de 2 morceaux de toile bleue entre lesquelles on mettra une couche de crin. On capitonne avec de petites houppes de laine rouge. On encadre avec un cordon brodé, et des rubans permettent de la  fixer à la poignée du fer à repasser.

ça c'est facile, on devine que c'est pour tenir le fer (chauffé à la braise) sans se brûler.


Tapis pour essuyer le fer à repasser.

On le voit aussi sur la gravure du haut, il mesure 15 cm sur 30 cm, et est réalisé en macramé avec une grosse ficelle.





Facile aussi : la couverture à repasser.

Elle est en feutre blanc et fait 80 cm sur 58cm.
Le journal propose de la décorer avec un petite point de broderie et une bordure au crochet.

Je présume qu'elle servait de molleton et qu'on repassait dessus.









A  partir de là ....  ça devient plus.... "exotique"  , j'ai en effet  découvert les objets suivants :

       


 le Sac à cire

Il est en toile blanche. le fond est un disque de 9 cm de diamètre, avec un rebord de 4cm de largeur (brodé), Puis le bord supérieur est orné d'une coulisse que traverse un cordon.









Ensuite nous avons la Bourse à Indigo

Ce sont deux morceaux de flanelle blanche de 10cm de large sur  17 cm de haut, dont on arrondi le bord inférieur et que l'on coupe en pointe vers le haut. On brode les coutures sur le côté.
On rattache un cordon au crochet aux deux pointes. On passe ce cordon dans un anneau en os, et on le fixe sur un des côtés de la bourse
.







Puis l'énigmatique forme du Sac à Empois

Il est d'une  gaze épaisse de 50 cm de large et 72 centimètre de long que l'on replie en deux dans le sens de la largeur.
Le sac est garni à chaque bout d'un ourlet dans lequel on passe des baguettes de bois percées de trous et garnies d'une boule à chaque bout.

Quand l'empois cuit est placé dans le sac, on noue celui ci, on le tord à l'aide des baguettes de bois, de telle sorte que l'empois ne passe pas par les mains.






Enfin nous avons les cordelettes à sécher le linge .



On nous dit qu'elle sont  très faciles à faire puisqu'il suffit de recouvrir  12 brins de coton en faisant des noeuds de frivolité.














Pour ranger vos cordelettes, n'oubliez pas bien sûr

  le sac à cordelettes 
qui est en plus très décoratif !

Il  est en toile bleue avec des bandes brodées.









Et maintenant que j'ai tout cousu, trout brodé, appris pour l'occasion le macramé et la frivolité, je m'en sers comment de tout ça pour repasser ? 
hein ?



Pour essayer de comprendre l'utilisation de tout ces objets, je me suis aidée d'un ouvrage de Paul Masson sur les coiffes Nantaises (*) et d'un article de l'Almanach de la servante chrétienne de 1930 !  !


On me dit de tremper d'abord mon linge dans l'empois : dans de l'eau, on mélange de l'amidon, de la gomme arabique, un petit morceau de cire vierge et  quelques gouttes de bleu.
Ce mélange est cuit jusqu'à former une bouillie épaisse dans lequel on trempe le linge, on le presse pour qu'il s'imprègne bien de l'amidon, puis on l'essore afin d'enlever l'excès d'amidon.

Bon, là, je viens de comprende à quoi allait me servir mon sac à empois.



Le sac à cire : à mettre ma réserve de cire ?
Avant de repasser, Paul Masson me  conseille de frotter le fer avec un morceau de cire enveloppé dans un gros linge, puis de l'essuyer, et de recommencer l'opération plusieurs fois en cours de travail.
Tout ceci de façon à ce que le fer glisse bien et ne rouille pas
.
Pour avoir pris le peine de faire le sac à cire avec un disque rond et bien plat dans le fond, je pense que ce petit sac était peut être destiné à cet usage.



Et la bourse à Indigo ?
Bien sûr Indigo fait penser à bleu .... peut être a-t-elle  un rapport avec le bleu que l'on met dans l'empois, mais sur ce coup, Paul Masson ne m'aide pas beaucoup, il dit simplement qu'il faut avoir du "Bleu à linge, enveloppé dans un linge, trempé dans l'eau et essoré"
Les 5 à six gouttes que l'on met dans l'empois sont obtenues "en essorant le linge contenant le bleu".
Ce bleu servait à "blanchir" le linge disait-on; en fait il donnait plutôt un léger reflet bleuté qui renforcait l'impression de blancheur.
La petit bourse à indigo servait elle à mettre ces petites boules de bleu ? Mais sa forme particulière avait-elle un but pratique précis ?
là, je sèche.



Et à propos de sécher, vennons-en à mes cordelettes pour sécher le linge : j'ai supposé que c'étaient nos pinces à linge actuelles.    Mais comment s'en servait-on ?
Et puis pourquoi les mettre dans les ustensiles de repassage, alors que le repassage se fait une fois le linge sec en général.
La "servante chrétienne" m'a appris qu'après avoir fortement pressé le linge pour enlever l'excès d'empois, il fallait l'étendre pour le faire sécher ... c'est peut être à ce moment là qu'interviennent les cordelettes ?


Quand au tapis à nettoyer le fer ,  avec tout cet empois et cette cire, je comprend maintenant pourquoi il fallait de temps en temps le nettoyer en le frottant sur un gros tapis de corde.




Vous voyez que mon enquête est loin d'être terminée. alors je lance un
appel à témoins
Si vous pensez détenir des informations susceptibles de faire avancer l'enquête, merci de laisser votre message sur ce blogue !

  Pour tout vous dire, je compte assez peu sur les témoins de 1877 ...  mais peut être sur  quelques  "servantes chrétiennes" qui repassaient en 1930 ?  ou leurs filles,  petites filles,  ou arrières petites filles ?



Ah oui, j'oubliais  :  si, dans une souci d'écologie, vous décidez d'abandonner l'électricité et de vous confectionner les outils de repassage à l'ancienne , n'oubliez pas aussi de réaliser votre

Panier à linge fin  .

Il est en osier, avec un couvercle.
Le devant et les côtés sont garnis à l'extérieur de poches de toile bleu foncé destinées à contenir les dentelles, les fers à gaufrer, etc.
On garnit aussi l'intérieur du panier, et des galons fixés au couvercle permettent  de ranger des fers à gaufrer.



Avouez maintenant que ça va être un vrai plaisir de repasser, non ?


NON ?????  !!!!!!!!!

pfffffff......  c'était bien la peine que j'me décarcasse !  
 






(*) Paul MASSON - La Dormeuse ou l'art de la coiffe nantaise. 1979 . Editions du Pays de Retz.

Repost 0
15 mai 2009 5 15 /05 /mai /2009 20:00

 



c'est joli non ?

ce sont des fuseaux anglais,  enfin une sorte de fuseaux anglais, car  ils ne sont pas tous comme ça.
Mais ce sont évidemment les plus spectaculaires avec leurs ronds de perles, tous différents.

Moi, je n'arrive pas à m'en servir pour la dentelle : le bâtonnet de bois est trop petit, trop mince, on le tient mal. Le rond de perles est encombrant, lourd , bref, je ne sais pas travailler avec.

En fait ....  je m'en sert comme médicament anti-déprime.

en effet, chacun d'eux correspond à un petit chagrin, une petite déprime, un souci, une grosse contrariété ....   autant d'évènements dont je ne me souviens plus du tout aujourd'hui , preuve que le remède est d'une efficacité sans égale.


Vous voulez connaître la posologie ? 
 la voici  :





d'abord, vous achetez un paquet de petits fuseaux anglais, mais juste les bâtonnets de bois, sans les perles.

Personnellement, comme j'ai vite tendance à broyer du noir, j'ai tout de suite investi dans un paquet de 50 !





Et puis le jour ou tout va vraiment mal, où rien ne se passe comme vous voulez, où le monde entier se plaît à vous contrarier, où vous n'avez envie de rien faire ... sauf pleurer ....  alors ce jour là, vous prenez 2 petits fuseaux dans votre paquet, votre veste, votre sac et vos clefs de voiture .... et direct dans votre magasin de perles préféré.


Et là, dès que vous rentrez, devant tous ces petits casiers remplis de merveilles ..... vos yeux brillent, une douce sensation de bien être vous envahit, vous souriez, vous êtes dans un petit nuage de couleurs et de scintillements.

Vous prenez un des jolis paniers mis à votre disposition, vous y déposez vos deux précieux petits fuseaux, et vous commencez à faire vos essais d'assortiments.


Classique et précieux : le rond de perle, avec en son centre une grosse perle de Venise .



Un petit air ethnique, et vous pouvez aussi remplacer la grosse perle centrale par une petit breloque





On peut aussi ne pas faire de cercle mais accrocher un petit sujet comme cette petite clochette (qui tinte) surmontée d'une tête de chat.














Vous verrez vous aurez plein d'idées.
C'est pour ça d'ailleurs qu'il faut partir avec 2 fuseaux, pour ne pas se priver, ne pas risquer la frustration. 
Et surtout, ne faites pas deux fois le même :   non, non, au contraire, le plaisir est de n'avoir que des fuseaux différents.
 




Résultat :
 

Vous avez tripoté plein de perles, très bon pour la peau et les articulations des doigts.

Vous avez finalement dépensé pas mal de sous car, normalement, dans le lot, vous avez au moins une perle hors de prix .... pas raisonnable, mais tant pis,  vous étiez là pour raison médicale, il ne fallait pas lésiner, la santé passe avant tout .

Une fois de retour chez vous, vous avez vite vite monté vos perles pour voir l'effet, et  vous avez 2 magnifiques nouveaux fuseaux dont vous ne vous servirez jamais, mais que vous allez montrer à vos copines au prochain cours de dentelle, juste pour les rendre vertes de jalousie.


En résumé, vous avez perdu votre temps alors que vous aviez des tas de choses importantes à faire,
vous avez pollué la planète en prenant votre voiture, 
vous avez dépensé plein de sous pour faire quelque chose qui ne sert à rien, 

 .....  le délice de l'interdit, de la bétise, de l'inutile .....  rien de tel pour aller mieux .... beaucoup mieux .... vous êtes même toute contente, toute gaie !


Voilà, les deux petits fuseaux ont rempli leur rôle, ils peuvent  aller rejoindre les autres, dans votre boîte à fuseaux anglais, votre boîte à chagrins oubliés.
 

elle est pas efficace ma méthode ?
et sans aucun effet secondaire ni aucune contre indication.

Repost 0
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 13:30




Je vous présente Chiffonnette.

C'est vrai qu'elle n'a pas grand chose à voir avec la dentelle ... enfin,sauf pour moi.

Je l'ai retrouvée la semaine dernière en faisant des rangements.
J'ai joué avec étant petite ...   et ma maman a joué avec avant moi.
C'est donc un jouet en bois qui doit dater des années 1930 sans doute.

C'était une sorte de "poupée mannequin"  (on ne rit pas ! ).
Je vous explique comment jouer avec Chiffonnette :
d'abord, il faut traîner dans les pattes de sa grand mère pour glaner des petits bouts de tissus quand elle coud,  et de son arrière grand mère pour glaner le nec plus ultra : un petit morceau sur lequel elle avait fait un échantillon de broderie, ou alors .... alors .... le plus merveilleux : des petits bouts de dentelle 

Plus les morceaux donnés sont petits, plus on est contente !  (beaucoup plus pratique)



Ensuite, on ouvre Chiffonnette, et on l'habille en posant les petits morceaux d'étoffes sur les parties en relief.

Oui, oui, vous ne rêvez pas, vous avez bien vu : elle est tellement perfectionnée qu'on peut mettre des tissus et/ou dentelles différents pour sa robe, son noeud dans les cheveux et ses chaussettes
C'est quand même beaucoup plus amusant ...  et surtout beaucoup plus chic.



Je n'ai pas retrouvé le stock de petits bouts d'étoffes de Chiffonnette (j'ai bien peur qu'il n'ai été jeté ... et oui, les adultes ne se rendent pas toujours compte de la valeur des choses !)

Alors là, je suis allée chercher dans mes réserves 3 petits dentelles pour vous montrer Chiffonnette dans toute sa splendeur : toute vêtue de dentelle, c'est bien sûr comme ça que je la trouvais la plus belle .


 


Franchement, n'est-elle pas MAGNIFIQUE  ? 

Admirez surtout sa splendide robe avec un grosse fleur en dentelle chimique . 

Oui, j'ai choisi des morceaux de dentelles mécaniques et chimiques, parce que maintenant, j'ai comme un vague doute : je ne suis pas sûre que la générosité des mes aïeules ait été jusqu'à découper des dentelles de valeur . Mais bon, ça n'a pas d'importance car quand on a l'âge de jouer avec Chiffonnette, une belle grosse dentelle mécanique bien tape à l'oeil, c'est quand même beaucoup plus beau qu'une petite dentelle de Bayeux de rien du tout , non ?


Voilà, je suis en vacances, il fait un temps de chien, je suis malade (un truc mexicain sans doute) ,j'ai pas de dentelle en chantier, et surtout j'ai rien envie de faire .... alors je traîne sur internet et j'écris des articles inutiles.
Ben oui .....
 

PS : pour les nostalgiques des poupées à découper en carton, vous pouvez allez sur le lien indiqué par Bretagne dans son commentaire.

Repost 0
12 avril 2009 7 12 /04 /avril /2009 08:00

 




Je n'avais pas d'oeuf en dentelle pour vous souhaiter 

un bon Dimanche de Pâques,

mais j'ai trouvé ce charmant petit   nécessaire à frivolité   ...    en forme d'oeuf 
dans un numéro de la Mode Illustrée de 1871.



Pour que vous puissiez le voir "en couleur", je vous cite quelques extraits des explications :

"   Ce nécessaire en forme d'oeuf est fait en carton, recouvert en taffetas brun (*), dont les rayures sont exécutées avec du cordonnet d'or tendu. ....  on recouvre chaque morceau (de l'oeuf) avec de la ouate, puis avec de la gaze(*) sur laquelle on pose en biais un morceau de taffetas noir  dépassant d'un centimètre environ les contours du carton, puis replié et fixé en dessous.  Sur le milieu de chaque côté transversal, on fixe un petit bouton en bronze doré qui sert à tendre le cordonnet d'or, que l'on dispose en rayures sur le taffetas ....

L'intérieur de la moitié supérieure est garnie du même taffetas ouaté, et piqué en losanges avec de la soie jaune d'or; On encadre ce taffetas piqué avec un galon brun mêlé d'or ... Sur le contour extérieur de cette moitié, on pose une ruche faite avec du ruban brun ayant 1 centimètre 1/2 de largeur et l'on couvre sa couture avec du cordonnet d'or..

A l'intérieur de la moitié inférieure se trouve un sac en taffetas brun .....
Sur le milieu par devant , on pose un bouton en bronze doré, et une bouclette boutonnière garnie d'un gland en soie brune mélangée d'or.  "

 

 

 

 

(*)  Le taffetas est une fine étoffe de soie brillante, très serrée, au grain fin. Selon le serrage de la trame, il serra plus ou moins souple ou craquant au toucher.
(aujourd'hui on emploie aussi le terme de taffetas pour des toiles de coton ou de fibre synthétiques).
Nous avions eu l'occasion de parler de la gaze dans l'article sur Le Buratto



Si vous voulez voir du taffetas .... et des crinolines , vous n'avez plus que jusqu'au 26 avril pour aller admirer l'exposition du Musée Galliera

Sous l'Empire des crinolines, 1852-1870



Et si vous ne pouvez pas y aller, cliquez  ici  .... une vidéo avec des crinolines,du taffetas, des ombrelles, des bijoux, de la dentelle , un joli cadeau de Pâques pour vos yeux.......

Et pour mieux prendre le temps de regarder, des photos de cette expo ici  et  la 
Repost 0

Présentation

  • : Dentelle et Papillon
  • Dentelle et Papillon
  • : Blog consacré à la dentelle : créations en dentelle aux fuseaux, techniques, histoire, identification des dentelles.
  • Contact

Peut-être aimerez vous aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Traducteur - Translator

 

Archives

Les balades du Papillon

 

paps_p300.jpg

 

Les broderies du Papillon

 

sont   ICI


l'annuaire des piquées du fil
l'annuaire des piqué...

Pour parler dentelle je vais là :
Forum dentelle aux fuseaux
 
et pour papoter broderie, je vais ici ,

bonne humeur garantie

Forum Pour l'Amour du Fil 

Merci pour vos visites

Il y a    personne(s) sur ce blog

   

Nbr total de visites :   

hobbies